Een Shoot the Moon site laatst bijgewerkt op: 22 september 2021 ©  2021 De eerste single van Hervé Villard, het zelfgeschreven Capri, c'est fini, werd in de zomer van 1965 een wereldwijde hit. Hij zong het in 7 talen, en vele anderen brachten covers uit. In het Nederlands verschenen er maar liefst drie: Conny van den Bos zong in 1966 Met wie ik hem zie, Doran zong in 1998 Parijs was zo mooi en in 2002 zong Freddy Birset een Nederlandse cover, maar onder de oorspronkelijke, Franse titel. Nous n'irons plus jamais, où tu m'as dit je t'aime Nous n'irons plus jamais, comme les autres années Nous n'irons plus jamais, ce soir c'est plus la peine Nous n'irons plus jamais, comme les autres années Capri, c'est fini, et dire que c'était la ville de mon premier amour Capri, c'est fini, je ne crois pas que j'y retournerai un jour Capri, c'est fini, et dire que c'était la ville de mon premier amour Capri, c'est fini, je ne crois pas que j'y retournerai un jour Nous n'irons plus jamais, où tu m'as dit je t'aime Nous n'irons plus jamais, comme les autres années Parfois je voudrais bien, te dire recommençons Mais je perds le courage, sachant que tu diras non Capri, c'est fini, et dire que c'était la ville de mon premier amour Capri, c'est fini, je ne crois pas que j'y retournerai un jour Capri, c'est fini, et dire que c'était la ville de mon premier amour Capri, c'est fini, je ne crois pas que j'y retournerai un jour Nous n'irons plus jamais, mais je me souviendrais Du premier rendez-vous, que tu m'avais donné Nous n'irons plus jamais, comme les autres années Nous n'irons plus jamais, plus jamais, plus jamais Capri, c'est fini, et dire que c'était la ville de mon premier amour Capri, c'est fini, je ne crois pas que j'y retournerai un jour Capri, oh c'est fini, et dire que c'était la ville de mon premier amour Capri,oh c'est fini, je ne crois pas que j'y retournerai un jour Oh Capri, oh c'est fini, et dire que c'était la ville de mon premier amour Oh Capri, c'est fini, je ne crois pas que j'y retournerai un jour Oh Capri, oh c'est fini, et dire que c'était la ville de mon premier amour Oh Capri, c'est fini, je ne crois pas que j'y retournerai un jour.
web counter